Historique de la FEBAH

 

Crée en 1992, la fédération burkinabé pour la promotion des associations pour personnes handicapées regroupe les personnes handicapées déficientes intellectuelles, les personnes handicapées auditives , les personnes handicapées visuelles, et les personnes handicapées motrices . Elle est reconnue officiellement et a son siège à Ouagadougou.
La FEBAH a pour but de :

  • Favoriser une expression des personnes handicapées en vue de leur pleine et active participation au développement économique, social et culturel du pays.

Les objectifs poursuivis sont de :

  • Regrouper en son sein toutes les organisations de et pour personnes handicapées.
  • Veiller à la bonne marche des associations membres et le renforcement de leur capacité à réaliser leur propre programme
  • Coordonner les activités des associations des personnes handicapées et favoriser l’échange d’informations et d’expériences tant sur le plan national, qu’international ;
  • Sensibiliser les personnes handicapées afin qu’elles s’investissent dans le travail en vue de leur auto-promotion
  • Promouvoir les relations entre les différentes associations au niveau national et international.

Malheureusement La fédération Burkinabé pour la promotion des associations pour personnes handicapées a connu ces quatre dernières années une crise structurelle qui a paralysé ses activités durant cette période. Le 14 décembre 2006 date désormais historique pour la FEBAH et tous ces membres à la base a permis suite à une médiation exceptionnelle du Ministre de l’action sociale et de la solidarité nationale, la mise en place d’un bureau de consensus. Ce tournant décisif de la vie de la FEBAH permet aujourd’hui de mettre en place des micro-projets et des plans d’action. Les membres à la base regroupés au sein de ces quatre grands ensembles sont conscients de la situation actuelle de dispersion des forces et s’engagent à jouer pleinement leur rôle pour ainsi contribuer à l’amélioration de leurs conditions de vie. Cette action est indispensable pour une mobilisation plus large des organisations urbaines et rurales des personnes handicapées afin d’atteindre l’objectif général commun qui est l’intégration socio-économique et culturelle pour une citoyenneté pleine au profit de la personne handicapée.
Le présent plan d’action s’inscrit donc dans une meilleure appropriation par les personnes handicapées au sein de leur fédération, des actions à même d’améliorer leurs conditions de vie et d’existence.
Avant la naissance de la fédération, le constat était déplorable dont on retient :

  • Une absence de cadre d’échange et de structure de coordination au niveau national,
  • l’insuffisance d’une synergie d’actions
  • Un manque de porte-voix auprès des autorités de Tutelle,
  • Une mauvaise représentation au sein des organisations sous-régionales, inter Africaines et mondiales

L’importance de la mise en place d’une structure nationale de coordination des actions des associations des personnes handicapées pour permettre de répondre à ces différentes préoccupations qui leur sont communes s’est posée comme une nécessité absolue.
D’où la création de la Fédération Burkinabé pour la promotion des Associations pour personnes handicapées, en abrégé FEBAH qui structurée comme suit :

  • L’assemblée générale qui est l’instance suprême de la fédération, elle se réunit tous les quatre (04) ans en session ordinaire sur convocation du président ou de la présidente. A la dernière Assemblée générale il a été adopté de prendre toutes les décisions par consensus.
  • Le conseil d’administration qui comprend les membres du bureau exécutif, les partenaires le COMUREC/handicap, le REPEI.
  • Le bureau exécutif est l’organe d’exécution de la fédération, les membres du bureau exécutif doivent s’efforcer de privilégier à tout moment les intérêts de la fédération, ils doivent donc se départir de toute idée hégémonique afin de pouvoir assurer pleinement leur fonction,
  • Le forum des partenaires qui se réunit une fois par an a pour but entre autre de :

• Tenir informés tous les partenaires des activités de la fédération,
• demander des avis techniques sur les projets.

Aujourd’hui la FEBAH couvre l’ensemble du pays et les membres sont regroupés au sein des coordinations provinciales. Il reste que la fédération devrait à court terme parfaire la mise en place des structures régionales, provinciales et départementales.
Les principaux partenaires de la FEBAH sont :

  1. le Ministre de l’Action Social et de la Solidarité Nationale (ministère de tutelle),
  2. l’ONG, ADD, HI,
  3. la FAOPH, l’OMPH.


 
Flash Info
Album photo